Veuillez patienter s'il vous plait...

Loading

Notre guide

Le Guide CHAUSSGALERIE essaie de répondre à vos principales questions concernant la chaussure et la manière de vous chausser.
Pour cela nous nous appuyons sur notre expertise et expérience de maître chausseur et le savoir-faire de notre enseigne.

Ce guide vous donne un maximum d’information sur l'univers de la chaussure : comment bien se chausser, les méthodes de fabrication, les fabricants, le confort, le chaussant ou encore les dernières innovations, ...
Nous vous apportons également nos conseils pour chausser les plus petits : bébés et enfants.

C’est très simple, pour être sûr de trouver chaussure à votre pied, chaussgalerie.com met à votre disposition un double pédimètre pour prendre en compte la longueur, mais aussi la largeur de votre pied !
Mesurez votre pied en long et en large, puis reportez-vous aux symboles indicatifs présents sur chaque page de modèle pour bien choisir votre chaussure.

Téléchargez notre pédimètre pour mesurer vos pieds.

Il existe 3 type de pied, connaitre la forme de son pied permet de mieux se chausser.

Reconnaissez votre type de pied !
Téléchargez notre profil morphologique de pied pour connaître votre type pied.

  • L'égyptien : le gros orteil est plus long et le dernier plus court. C'est le type de pied le plus répandu dans la population mondiale. Choisissez des chaussures avec les symboles indicatifs largeur et longueur « normal ».
  • Le grec: le deuxième orteil est plus long. Une demi-pointure ou pointure supplémentaire est souvent conseillée.
  • L'asiatique (ou type carré) : les trois premiers orteils ont presque la même longueur. Le chaussant large peut être conseillé.

Il suffit de connaitre sa pointure française (FR) ou la longueur de son pied en cm et de se reporter à notre tableau de correspondance.
Téléchargez notre tableau de conversion des tailles pour connaitre votre pointure UK ou US.

L’Hygiène
Une bonne hygiène est primordiale pour la santé et notamment pour les pieds.
Il est très important de sécher consciencieusement les pieds après le lavage et surtout entre les orteils pour éviter tous problèmes.
Hydrater les pieds avec de la crème et ce de manière quotidienne (rien ne sert d’en mettre beaucoup, l’important et d’en appliquer tous les jours).
Enlever les semelles de propreté des chaussures, surtout des baskets, pour les faire sécher à l’air libre et désinfecter la chaussure avec un spray prévu à cet effet.

Le Confort
Le pied a besoin de confort dans les chaussures mais aussi d’aération. Lors de l'achat de nouvelles chaussures il est souvent dit à tort : « le pied se fera à la chaussure » mais, en réalité, c’est le contraire ; cela doit être à la chaussure de se faire à notre pied !
Les frottements entrainent des ampoules, des cors et autres durillons.
Le confort initial à l’essayage est primordial.

L’Aération
La journée, dans des chaussures fermées, le pied chauffe et s'en suivent des problèmes de gonflement et de transpiration (la transpiration régule la température du corps). Le pied renfermant une très grande quantité de glandes sudoripares.
Si la transpiration est trop gênante vous pouvez utiliser des crèmes anti transpirantes pour les pieds.

Les Gonflements
Souvent dus à la station debout et immobile, ou bien à une marche intensive, ou encore à des chaussures trop serrées.
Dans la journée, soulevez vos jambes à l’aide d’un coussin sur une chaise pour éviter des gonflements trop important et des douleurs. Appliquez du gel pour jambes lourdes vendu en pharmacie et parapharmacie, cela apporte un certain confort.

Souvent le choix pour les enfants est difficile : confort ? Prix ? Mode ?..

Tout d’abord tenir compte de la morphologie des pieds de l'enfant (pieds fins ou larges) ; préférer toujours les lacets pour plus de confort au serrage de la chaussure et un bon maintien du pied. Le velcro permettant, quant à lui, une autonomie pour les enfants. Enfin, le moins bien adapté est la fermeture éclair car elle ne permet aucun serrage.
Choisissez les chaussures qui ont un talon large pour la stabilité du pied et de la cheville.
Tenir compte de la position des coutures de la chaussure pour éviter de blesser le pied.
Il faut mesurer le pied de l’enfant avant l’achat de nouvelles chaussures et surtout mesurer les 2 pieds au niveau de l’orteil le plus long, et selon les morphologies, le gros orteil ou le deuxième.
Il faut tenir compte des chaussettes car en hiver elles sont plus épaisses.
Chaque année, les pieds de l’enfant grandissent en moyenne de 1 à 1,5 cm : tenez-en compte lors de votre achat.

De 8 à 12 mois :
choisir des chaussures montantes et souples et laisser 1 cm de marge. Pensez à réaliser un contrôle fréquent de la marge restante.
De 12 à 36 mois :
choisir des chaussures plus rigides mais sans trop de rigidité, laisser toujours 1 centimètre en plus. Le talon ne doit pas dépasser 1 cm.
De 3 à 6 ans :
choisir des chaussures confortables et adaptées, le tout... sans céder aux dessins inscrits dessus.
De 7 ans à l’adolescence :
le phénomène de groupe ou de mode est un problème pour les filles ; surtout ne pas porter de talons hauts supérieurs à 4 cm car des déformations des pieds sont fréquentes à cet âge. Pour les garçons : ne les chaussez pas uniquement avec des baskets au risque de voir son pied grandir très vite en longueur et en largeur, il est recommandé de contraindre le pied en le chaussant avec des chaussures en cuir aussi.

Dès que possible aérez les chaussures et désinfectez-les une fois par semaine avec une bombe prévue à cet effet.

Etudiée pour la course à pied et pour que le pied ne souffre pas pendant la course, la chaussure de running est composée de plusieurs parties :
¤ l’empeigne (ou partie avant) pour le maintien et la flexibilité du coup de pied et des orteils,
¤ les renforts avants, arrières et latéraux pour la stabilité des pieds,
¤ la protection arrière du tendon d’Achille avec une encoche prévue pour empêcher le talon de s’échauffer pendant les mouvements verticaux des pieds durant la course.

Selon les marques, les formes varient et pour trouver la chaussure adaptée, il faut absolument l’essayer : tenez compte de la largeur, de la longueur, et du volume chaussant en fonction de votre pied.

/!\ Ne jamais choisir par critère purement esthétique !

En cas de conflit entre le pied et la chaussure : le pied perdra toujours...
• Si vous avez des ampoules à l’avant du pied : orteils alors prévoyez 1 pointure de plus et essayez les chaussures plutôt en fin de journée, lorsque votre pied sera plus gonflé.
•Si vous avez une boursoufflure au talon : choisissez une chaussure avec une encoche au niveau du talon d’Achille.
•Si des douleurs apparaissent sur le dessus du pied : préférez des chaussures avec un système de laçage à oeillets, vous aurez plus de souplesse au niveau du serrage en fonction de la largeur de votre pied.

La semelle intérieure se retire pour aérer la chaussure ou pour mettre une semelle thermoformée réalisée par un podologue.
Evitez des chaussettes en synthétique et préférez des chaussettes en coton ; à bouclettes ou sans coutures dites anatomiques.

Pour finir, généralement si une marque vous convient, alors : restez-y fidèle !